BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nitescence

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Nitescence   Jeu 1 Mar - 0:24



Tome 1 : L'âme de la nuit

Auteur : Xéléniel

Editions : Sharon Kena

Pages : 201

Prix : Format papier 13.52€ et Format numérique : 5.90€



Résumé :

Tout commence par un cauchemar déchirant, l'espace d'un instant, le voile de la réalité. Puis une mère dont la vie n'a de sens que par l'existence de son fils voit son monde basculer dans les méandres incertains d'une autre réalité. Là, règne une guerre, cachée aux yeux des mortels, entre des créatures mythiques dont seuls ses rêves pouvaient lui souffler l'existence. Que faire quand on est partagé entre une passion interdite et un amour protecteur plus puissant que sa propre raison ? Que faire quand notre vie est menacée à chaque instant et que l'on entraîne avec nous amis et famille ? La mort n'est pas une réponse acceptable lorsque la vie d'un enfant est en jeu...



Mon avis :

L'histoire est celle de Tara, trentenaire, marquée par la vie et surtout, maman d'un petit Kaël. On découvre son quotidien, son travail à la bibliothèque, ses pensées…..
Parce que Tara ne se sent pas à sa place dans son monde, et ce depuis toujours. La folie la guette, mais son amour pour son fils lui donne la force de continuer à avancer. Un jour, un homme apparaît sur son lieu de travail. Il l'intrigue, l'interpelle. Mais voilà, pourquoi s'intéresserait-il à elle ? Elle, dont la jeunesse s'est envolée ? Tara se fait une raison. Jusqu'à cette agression dans le parc. Cette agression irréelle, et lui, l'homme qui hante ses rêves qui vient la sauver, physiquement, mais aussi mentalement. Tara va avoir la confirmation de ce qu'elle a toujours su : le monde qui l'entoure est peuplé d'êtres étranges, d'anges et de démons. Sa vie est désormais en danger, mais aussi celle de son fils, de ses amis.Comment gérer cela, tiraillée entre l'amour qu'elle porte à son fils et celui qu'elle porte pour Gabriel, celui qu'elle a toujours attendu.

Tout d'abord nous avons Tara. Au premier abord, elle paraît peu sûre d'elle, incertaine sur le sens de sa vie. Elle s'interroge beaucoup, et sur beaucoup de choses. Cela lui vient d'une enfance, d'une vie où elle n'a jamais su où était sa place. Seul son fils lui apporte une stabilité. Ce qui fait sa faiblesse fait aussi sa force. J'ai beaucoup apprécié sa vision du monde et sa volonté de survivre. La vie défile devant elle, elle perd pied... Mais elle s'accroche, pour tenir et avancer. Par amour. Dans un monde égoïste, c'est une belle preuve d'humanité.

Gabriel (Deagan dans la nouvelle version éditée chez Sharon Kena), lui a quelques années de plus (un milliers tout au plus !) mais semble tout autant torturé ! Il a du mal à accepter sa nature et a très peu confiance en lui pour un être aussi âgé : il ne se sent plus assez fort pour continuer ses combats, mais ne se sent pas assez bon/empathique pour aider son prochain.

Ce premier tome, comme souvent pour les premiers , place l'histoire, les personnages. Il n'y a pas beaucoup d'action. C'est plutôt une romance paranormale, ce qui nous laisse un peu sur notre faim. Heureusement, des indices sont donnés au fil de l'histoire nous laissant penser que ce n'est qu'un aperçu, telle la scène du début. Je trouve que l'histoire est racontée avec justesse. On ne tombe pas dans la mièvrerie. Cela est principalement dû à deux choses : l'écriture de l'auteur et le mode de narration.En effet, Xéléniel possède une écriture fluide et riche. Elle met en valeur la langue française. Elle arrive à nous faire ressentir les émotions des personnages, leur détresse ou leur joie. Alors il est vrai que, parfois, on découvre certains mots, mais cela ne gêne pas la lecture plus que ça.

Quant au mode de narration, on retrouve en particulier celui de Tara, mais Xéléniel permet à ses autres personnages de s'exprimer. On appréhende mieux certaines réactions. Le récit est plus rythmé. Le petit plus : les passages narrés pas Patte-Blanche, le chat du parc !

Le cadre nous fait voyager, avec bonheur, au sein d'un savant mélange entre cultures réelles et mythologique. Au milieu des Devas et Asuras, où se place le bien et où se place le mal ? Xéléniel nous montre que cette question n'est pas si anodine. Les personnages nous le prouvent, tel Gabriel, partagé entre son devoir de combattant sanguinaire et son amour pour une humaine et les personnages participent pour beaucoup à la qualité de cette histoire.

Ce livre est le début d'une saga où se mêlent passion, devoir, amour et guerre. On en redemande, on veut la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nitescence   Jeu 1 Mar - 6:26

Mon avis à moi est largement différent... puisque j'ai détesté (autant dire les choses comme elles sont, pas vrai ?) Just so you know, j'ai lénifié ma chronique parce que, sincèrement, j'étais presque méchante, au premier jet...

Mon avis :


J'ai envie de dire WTF ??? Franchement, j'ai détesté ce livre. Dès le second chapitre, j'ai su que ce n'était pas pour moi et que j'allais détester. Pourtant, le premier chapitre était vraiment bien et promettez des batailles sanglantes, de l'action quoi ! Mais tout au long du roman, il se passe rien. RIEN. Niet, nada, que dalle ! Tout tourne autour de Tara et Daegan et ça m'a ennuyée d'une manière prodigieuse. J'ai lu ce livre durant mes trois heures de linguistique (un cours déjà pas mal soporifique) mais en lisant ça, j'ai passé les trois heures à somnoler malgré la caféine que j'avais ingurgité pendant les pauses.


Au début, ça avait l'air bien. L'idée qu'une mère soit entrainée dans un monde dangereux alors qu'elle a un enfant à protéger, ça sonnait bien. En plus, quand j'ai vu dans le premier chapitre que c'était avec des anges et démons, j'étais ravie. Autant dire que je suis tombée de très haut par la suite.


Tara est une jeune femme timide, fragile au bord de la folie (soi-disant parce qu'elle m'a semblée très nette, à moi) et elle fait des rêves bizarres (bienvenue dans le commun des mortels !) et a la sensation de ne pas être à sa place dans le monde (comme moi quand j'avais cinq ans de moins). Elle est divorcée et partage la garde de l'enfant avec son ex-mari. Soit.


De l'autre côté, on a Daegan (j'adore son prénom, je suis obligée de le préciser) qui est un Combattant Deva qui a plusieurs siècles derrière lui. Il combat les Asura (ou Assura ? Au début, il y avait deux "S" et à la fin, il n'y en avait plus qu'un alors je suis un peu paumée) depuis longtemps et n'arrête pas de croire qu'il est dangereux, que sa vie n'est que sang et mort.


Nous avons donc ici la fragile humaine et le big bad boy à plumes. Ils se rencontrent dans la librairie et là, Seigneur ! j'ai cru que Tara avait à tout casser dix-neuf ans ! Elle agit en collégienne énamourée alors qu'elle a trente piges ! En plus, vive la rencontre, quoi...


Je ne vais pas m'étaler là-dessus parce que sinon, j'ai pas fini...


Chaque chapitre a un mot et une définition. La question est : pourquoi ? Quand j'ai vu que l'auteur donnait la définition du mot du jargon psychologique, je me suis dit que ça allait servir à quelque chose. Je n'ai pas trouvé. Et pourtant, je me suis creusé les méninges. Si ça se trouve, c'est juste le gros truc en plein milieu mais pour mettre quelque chose d'aussi poussé, on s'attendrait à plus poussé dans la pratique, non ?


Ensuite, l'intrigue... Je ne crois pas qu'elle tient vraiment dans ce qu'est Tara et ce qu'elle risque. Non, c'est plus : va-t-elle avoir Daegan ou non. Tout tourne autour d'eux et tous deux m'ont donné envie de leur mettre des baffes. Par contre, j'ai bien aimé les amis de Daegan, ils sont sympathiques et pas pseudo-torturés. Mais alors Tara/Daegan m'ont donné envie de les étrangler. En plus, à cause d'eux, tout le reste (la vraie intrigue qui aurait dû amener de l'action) est passée sous silence...


Oh, et la fin ! Alors, là, j'en suis restée comme deux ronds de flan. Je vous explique : on a un personnage qui sort de son trou, on ne sait pas qui c'est ni rien puisqu'on l'a jamais vu, on sait juste que c'est un méchant, et bam ! rideau. Alors là, faut m'expliquer. Je veux bien une ouverture sur la suite mais là, perso, j'ai nagé (et coulé). Déjà qu'il ne se passe rien au long de ce tome, que, malgré les allégations de Daegan comme quoi sa vie n'est que sang et mort, tout me semble plutôt sécuritaire... Le gamin n'est même pas égratigné, me... marguerite ! Alors la dangerosité de la vie... Traverser la rue, c'est plus dangereux !


Franchement, ce roman a été d'un ennui mortel pour moi. Si vous aimez les romances, c'est fait pour vous. Mais moi, j'ai détesté. L'idée de départ était originale (c'est ce qui m'a attirée) mais je n'ai pas aimé ce que l'auteure en a fait. Il y a de bons bouts, je ne dis pas. J'ai bien aimé l'idée générale, l'utilisation du sanskrit... Mais le reste m'a ennuyée au delà de ce que je croyais possible.
Revenir en haut Aller en bas
Amadéo Darktiger
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 4574
Points : 7548
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 44
Localisation : partout mais ailleurs

MessageSujet: Re: Nitescence   Jeu 1 Mar - 6:35

Au moins on ne pourra pas dire qu'on favorise des personnes, et nous avons encore une fois la preuve que le bonheur des uns ne fait pas le bonheur des autres.


Si Bite Me te plait n'hésite pas à faire circuler

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underworld1974.vampire-legend.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nitescence   Jeu 1 Mar - 20:18

Eh oui comme quoi, les goûts et les couleurs !! Very Happy

Après je te rejoins sur le fait que c'est calme et qu'il manquait un peu d'action, mais personnellement cela ne m'a pas gênée parce que je m'attendais à cela justement.

Et c'est sûr qu'il faut aimer les romances, sinon on risque vite de s'ennuyer ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nitescence   Ven 2 Mar - 9:17

Le problème pour moi n'est pas tellement d'aimer les romances (je lis du Lisa Kleypas et j'adore ça et pourtant, c'est de la romance) mais là, non. Tout m'a semblé parfaitement factice et j'ai détesté ça. Le fait qu'il n'y ait pas de remous n'a rien arrangé

Après, c'est sûr que tous les goûts sont dans la nature ! Et heureusement, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Tsuki
Vampire Alpha
Vampire Alpha
avatar

Messages : 107
Points : 137
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 29
Localisation : Entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Nitescence   Mar 13 Mar - 1:45

Wouha, le jour et la nuit ces deux avis, je viens mettre mon grain de sel car je viens tout juste de le terminer et même si je n'ai pas adoré au point de m'en relevé la nuit, j'ai tout de même apprécié cette lecture tout en n'aimant pas certains aspects, je laisse donc le bénéfice du doute en attendant le second tome.

Mon avis :
Sans même lire la quatrième de couverture je me suis lancée, la couverture me plaisait, il ne m'en a pas fallut plus pour que je me lance. Je dois dire que je n'ai pas été déçue, j'ai apprécié ma lecture.

L'histoire pour commencer, Tara est une jeune femme de trente ans, à qui la vie n'a pas vraiment souri, divorcée, maman d'un petit Kaël de 4 ans, elle jongle entre la garde alternée de son fils, se sentant dépourvue de joie lorsque son fils est loin d'elle et un job à la bibliothèque du coin, elle trouve que sa vie lui convient, même si elle n'est pas parfaite, proche d'un étudiant, Miguel, qu'elle considère comme un véritable ami, ayant le don de déceler la personnalité des personnes qui l'entourent, d'un seul coup d'oeil. Mais... Tara n'est pas une femme comme les autres, elle le découvrira bien malgré elle, après avoir rencontré Daegan, vers qui elle est irrésistible attirée sans même le connaître... Cette rencontre va à tout jamais changé sa vie !

Le roman est divisé en 13 chapitres, au début desquels se trouve toujours deux définitions d'un même mot : d'un point de vue « encyclopédique » puis psychiatrique, j'ai trouvé cela intéressant,c'est peut-être mes courtes études en psychologie qui ont rendu cet aspect du livre intrigant, me faisant me demander quelle serait la prochaine définition ? Chaque terme évoque un passage du chapitre en question, un état, une émotion, un sentiment. L'intrigue se déroule sur une période plutôt concise, du 31 janvier au 15 février, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il se passe énormément de choses en 190 pages ou 16 jours. Tara se voit passer d'une simple employée de bibliothèque à être de lumière au Destin incertain... car voilà le sort de la jeune femme, elle possède une âme hors du commun, particulièrement pure qui attire des êtres appelés Asura qui la chasseront jusqu'à la « dévorer », heureusement les Deva sont là et la protégeront par tous les moyens, Daegan, un Combattant, Lucile et Kallian des Protecteurs, se chargent de la sécurité de Tara et de son fils. Mais rien n'est jamais simple dans la vie de Tara, c'est ainsi que les « Anges » découvrent que la jeune femme n'est pas une Âme de Lumière comme les autres, que le sort que lui réservaient les Asura, est tout autre et par-dessus le marché un lien d'une force improbable semble unir le Combattant et Tara l'un à l'autre...

Le thème abordé est vraiment très intéressant et j'aurais aimé en apprendre plus, j'ai eu par moment l'impression de survoler tout cela sans vraiment, entrer réellement dans la « mythologie » des êtres de Lumière ou des Ténèbres, je suis un peu restée sur ma faim de ce côté-là. L'histoire d'amour, la romance entre Tara et Daegan est courue d'avance, mais un peu trop... torturée pour réussir à vraiment me toucher, j'avais parfois envie de les secouer tous les deux en leur disant « mais décidez vous, c'est pas possible ça !!!! ». Ce qui m'a un poil fait tourner en bourrique également est le caractère bipolaire et instable de l'héroïne et de Daegan, ils sont tous deux parfaitement instables psychologiquement, ce qui rend leurs décisions, leurs choix, leurs façons de penser quelque peu brouillon, la joie se mêle à la colère, l'amour à la haine, on ne sait plus où donner de la tête et on se demande si finalement on ne va pas nous-même devenir psychotiques ! (Pour moi c'est déjà le cas, mais si vous êtes psychologiquement instable prenez garde =P) Ce point est à la fois un défaut et une qualité, dans le sens où on se perd un peu dans le déroulement des choses, mais d'un autre côté on entre totalement dans la logique des personnages, nous permettant ainsi une identification plus simple. Le passage d'un personnage à un autre aurait pu être un détail délicat, car il est difficile de s'associer personnellement à des êtres différents, mais cela ne m'a pas vraiment posé de soucis, j'ai même apprécié ce côté du livre.

Autre point que j'ai beaucoup aimé, le choix des prénoms, déjà à la découverte de Daegan je souriais, mais alors quand j'ai lu Kallian et Kaël, je jubilais !! J'adore voir des prénoms hors du commun dans mes lectures, l'évasion se fait de manière plus profonde et c'est tout à fait ce que je cherche à faire quand je lis... m'évader ! Mission réussie ici, Merci Xéléniel !!

La plume de l'auteur est fluide, son style agréable à lire, parfois un peu pompeux, mais on s'y fait rapidement et je dois avouer que j'ai aimé cela, après tout pourquoi devrait-on toujours trouver un langage familier dans les romans de Bit-Lit ?! Si vous aussi, vous en avez marre de toujours croiser des « putains », « merde », « fais chier » dans la Bit-Lit ce roman est fait pour vous =P

En conclusion j'ai apprécié ma lecture et j'attends la suite des aventures de Tara, des Deva et des Asura, la fin présage de l'action, du sang, des larmes, des doutes, des mises à l'épreuve... tout ce que j'aime !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsuki-books.cowblog.fr
wallaertclaire
Auteur
Auteur
avatar

Messages : 351
Points : 448
Date d'inscription : 25/05/2011
Age : 36
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Nitescence   Mar 13 Mar - 7:26

Que dire que dire lol et bien je pense que je vais le lire lol !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://immortel-books.e-monsite.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nitescence   Mar 13 Mar - 17:33

Au moins tu auras ton propre avis comme ça ! Tu viendras nous dire ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tsuki
Vampire Alpha
Vampire Alpha
avatar

Messages : 107
Points : 137
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 29
Localisation : Entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Nitescence   Mar 26 Juin - 5:22

Mon avis sur le second tome de L'âme de la nuit Transcendance !!






L'Âme de la Nuit Tome 2 : Transcendance
Auteur : Xéléniel
Illustration : Isabelle Meuriot
Nombre de pages : 232
Date de publication : Mai 2012



Quatrième de couverture :


La mort se rapproche.

A l'heure des choix, Tara et ses protecteurs sont confrontés à plus d'un mystère : des cauchemars plus effrayants que jamais, un chat étrange aux pouvoirs insoupçonnés et une Prophétie inconnue cristallisant tous les dangers. Quant à la passion interdite entre l'humaine et le Deva, elle demandera un sacrifice qu'ils devront accepter.

Des ennemis se révéleront. Des alliés inattendus se joindrons à la dans macabre qui emportera ceux qui feront les mauvais choix.

Comment survivre alors que l'Âme de la Nuit est déjà la ?

Mon avis :

Spoiler:
 




Merci à Xéléniel pour m'avoir permis de découvrir cette merveille avant tant d'autre !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsuki-books.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nitescence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nitescence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: Bit Lit-
Sauter vers: