BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Crow - Les ailes de la mort

Aller en bas 
AuteurMessage
Fafou
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 63
Points : 163
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: The Crow - Les ailes de la mort   Lun 28 Juil - 19:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Amy Carlisle, directrice d'école, s’épanouit dans son travail. Les enfants dont elle a la responsabilité sont comme les siens. Quant un sénateur annonce sa visite dans son école, Amy est plus que heureuse. Mais cela va tourner au drame. En effet, les Fils de la Libre Amérique, des extrémistes voulant que seul la race blanche peuple la Terre font exploser l'école. Seulement, le sénateur n'y était pas. Mais Amy si, ainsi que dix enfants de tout âges. Grâce au Corbeau, la jeune femme va ressusciter pour venger sa mort et celle de ses enfants ..

Second roman de la série "The Crow" que je lis, ce nouvel opus m'a moins emballé que "Ce que dit le corbeau" de David Bischoff). Je n'ai pas réussi à être totalement imprégné par l'ambiance noire du récit, bien que ce dernier soit très bien écrit. Dans ce monde de noirceur et de vengeance, Chet Williamson place des touches de poésies, ce qui rend l'histoire d'Amy "très belle". Le lecteur sera doublement "révolté" par les actes des meurtriers, car non seulement le fait qu'ils soient racistes à un point de non-retour est déjà choquant, mais le fait qu'ils soient prêts à tuer des bébés et que cela ne leur fasse rien est encore plus indescriptible. Ainsi, l'auteur dénonce le racisme dont certaines personnes font preuve chaque jour, et les actes que ces dernières sont capables de faire envers ceux qu'elles considèrent comme "différents". Contrairement à l'opus signé David Bischoff , le corbeau est ici muet, ce qui n'apporte pas cette petite touche d'humour au roman. La fin est triste mais poétique, ce qui prouve une fois de plus que "The Crow" est un univers certes violent mais que derrière tout cela se cache un message, une dénonciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Crow - Les ailes de la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi
» Trompe la mort de Clérisse
» SANS SOUCI EST MORT CE MATIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: Le Fantastique en Général-
Sauter vers: