BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Notre vie à trois

Aller en bas 
AuteurMessage
miss borgia
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 433
Points : 1243
Date d'inscription : 06/01/2015
Age : 38
Localisation : oise

MessageSujet: Notre vie à trois    Mar 30 Oct - 0:15



Regards croisés d'un patient et d'une impatiente en lien avec la maladie de Parkinson. C'est une vraie histoire ancrée dans une réalité ni drôle, ni éplorée. Elle est, tout simplement, sans artifice, comme l'authenticité de la vie. Vous serez embarqué dans ce dialogue, l'un faisant écho à l'une.

Ce texte est poétique et entraînant sans nous essouffler. Les mots semblent propulsés pour dire justement ce qu'il faut et rien de plus. Vous n'échapperez pas à la formidable leçon de vie offerte à chacun. Car rien ne sert de geindre, il suffit d'agir et d'avancer.

Ce second roman de Colline Hoarau est un hymne à la vie.

On en sort grandi, voire embelli.


Mon avis
  taz taz
La fin du résumé en dit beaucoup, en lisant ce récit, on en ressort chamboulé puissance 10. À travers cette histoire, on prend conscience de ce qu'est cette maladie, de ce qu'elle provoque chez celui qui en est atteint, mais le plus important ; c’est ce que la maladie provoque chez les proches car ce sont eux qui doivent être à l’affût de tout envers le patient.
Notre vie à trois, c’est l’histoire d’Achille, le patient. Aux prises avec la maladie, il sent son corps le lâcher, et au départ le moral en prend un sacré coup.
Il refuse de n'être qu'un malade, il est avant tout un homme et dieu sait que les hommes quant ils sont malades (Ils ont leur fierté et ressente le besoin d’être un vrai mâle).
 
De l’autre, il y a Orchidée. Avec elle, c'est le quotidien d'un aidant que l'on découvre, celui de quelqu'un qui doit malgré tout affronter les conséquences de la maladie. Un « super héros » qui doit sans cesse être à l’affût, qui doit combattre les souffrances de l'autre tout en portant les siennes et croyez moi ; car c’est du vécu (Oui, je suis une auxiliaire de vie et aidante familiale) ce n’est pas une chose facile au quotidien.
Un récit qui fait réfléchir, qui ne nous laisse pas de marbre. Rien à dire de plus, si ce n’est lisez le ! Il montre des faits quotidiens auquel tout le monde doit prendre conscience. Ce récit devrait être mis en valeurs dans les écoles d’aides soignantes et d’infirmières, ainsi que toutes les formations qui se rapporte aux soins à domicile.
Merci Colline, j’ai beaucoup appris avec cette histoire , une écriture fluide et simple ; ce qui fait de ce récit  un « gros nettoyage des consciences » .
Sur ce  à plus , et bonne lecture car le livre archi bien !! 


ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Notre vie à trois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» A la reconquête de notre amour...
» [Figurine] Les trois blobs de la sagesse
» Trois garçons pour quatre filles...
» [Roberts, Nora] L'île des trois soeurs - Tome 1: Nell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: