BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.
Sans mon ombre Mini_762645Bannire600x150


Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Sans mon ombre

Aller en bas 
AuteurMessage
Chantal13
Dhampire
Dhampire
avatar

Messages : 48
Points : 140
Date d'inscription : 15/02/2019
Age : 42
Localisation : Six Fours

Sans mon ombre Empty
MessageSujet: Sans mon ombre   Sans mon ombre EmptyJeu 11 Avr - 1:39

#Chantal

                                                             LECTURE TERMINÉE
                                                               SERVICE PRESSE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


#Sansmonombre
#NetGalley


Titre : Sans mon ombre
Auteur : Edmonde Permingeat
Éditeur : Édition L'Archipel
Genre : Suspense


Sortie en librairie le 17 Avril 2019


Format papier


Résumé :
Dans un accès de violence, Alice a tué Célia, sa jumelle. Son reflet, son alter ego inversé, son éternelle rivale.


Célibataire, Alice enseignait la philosophie et trouvait sa vie étriquée.


Tout le contraire de sa sœur, épouse et mère comblée, qui menait une existence de rêve dans une luxueuse demeure du bord de mer.


La mort de Célia permet enfin à Alice de prendre sa place. A elle le «pays des merveilles», la vie de rêve qu'elle avait toujours espérée.


Mais saura-t-elle donner le change ? Et sait-elle la nature des relations qu'entretenait Célia avec son mari ? De l'autre côté du miroir, la vie d'Alice, devenue Célia, pourrait présenter des dangers...mortels !


Note : 18/20


Avis :
Je remercie l'auteure, la maison d'édition ainsi que NetGalley pour se service presse.


J'ai au départ craquer pour la couverture que je trouve magnifique et ensuite pour le résumé qui me donne envie d'en savoir plus. En ayant eu les épreuves non corrigées, je n'ai vu que très peu de fautes.


L'écriture de l'auteure est agréable à lire, on se laisse emporter et on en redemande.
Nous n'avons pas de chiffre de chapitres mais des dates qui nous permettent de nous repérer dans le temps.


Le livre se partage en 2 parties, la première avec le meurtre de Célia et Alice qui prends sa place avec c'est son point de vue, la deuxième partie c'est le point de vue de Célia via son journal intime.


«Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images» (Jean Cocteau – Le sang d'un poète)


La première partie ne nomme enfer prends tout son sens.
On assiste à la dispute entre Alice et Célia et de comment Alice décide de prendre la place de sa jumelle.


«Tu es moi, je suis toi. Mon visage inversée. Lumière et ombre»


Alice haïssait cette copie conforme qui lui volait son identité, l'étouffait et l'empêchait d'exister par elle-même.


A partir du moment ou Alice prends la place de Célia, on découvre la vraie vie pas si «rêver» que Alice va vite découvrir.


La vie de Célia n'est pas si radieuse, elle passe son temps entre les tâches ménagères, les enfants et essayer de satisfaire son mari et les remarques désobligeantes de sa belle sœur et de sa belle-mère.
La relation entre Célia et son mari ne sont pas si idyllique que Alice penser, bien au contraire, elle découvre le vrai visage petit à petit.


Tout les personnages sont liés les uns aux autres par des secrets bien douteux que l'on découvre au fur et à mesure.


Alice sans le vouloir fait des erreurs qui pourrait la trahir.


Dans la deuxième partie, Alice découvre le journal intime de Célia, et la on va de découverte en découverte. De secrets dévoiler, le vrai visage de certains «ami(e)s» qui n'ont sont pas réellement, de chantages en intimidations.


Nous avons les réponses à certaines questions que l'on se pose dans la première partie.


Célia enviait Alice et l'admirait qu'elle sois entière et insoumise, tout son contraire.


La fin m'a fais mourir de rire, et a Max, le mari de Célia j'ai envie de lui dire «c'est le karma qui te reviens en pleines figure».


Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
https://enjoyreading8313.blogspot.com/?m=1
 
Sans mon ombre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [George, Elizabeth] Inspecteur Lynley - Tome 13: Sans l’ombre d’un témoin
» [Gee, Emily] La voleuse sans ombre
» [Crais, Robert] La sentinelle de l'ombre
» [Inkscape] Sticker avec ombre sans superposition
» comment decouper des cercles sans crafty?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: