BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.
Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta Mini_762645Bannire600x150

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.
Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta Mini_762645Bannire600x150
BITE ME... IF YOU CAN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sin and Seduction (VO) de Allison Cassetta

Aller en bas

Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta Empty Sin and Seduction (VO) de Allison Cassetta

Message par dragonrouge57 Sam 18 Aoû - 19:42

Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta Sinsed10



Nouvelle contemporraine - 216 pages



Résumé :

Dorian Grant est le roi de la pègre de la Nouvelle-Orléans, mais selon lui, il n'est pas un mafieux et n'apprécie pas la suggestion. Il s'agit simplement d'un homme d'affaires brut dans tous les bons sens du terme et ne réfléchit pas à deux fois avant de prendre des décisions. La vie dans cette ville cajun est toute dédiée au péché, et le violent, l'irascible Dorian y intègre tous le monde.

Mais tous les péchés de la Nouvelle-Orléans ne laisseent pas tous un mauvais goût dans la bouche, comme Dorian le découvre une nuit avec un homme gogo danseur appelé "douce chaleur" lors d'une visite à un club appelé Sin et Séduction. Dorian s'attendait à un danseur plutôt chaud. Il n'était pas à la recherche d'une relation amoureuse, et certainement pas avec quelqu'un comme Jansen, qui retourne le monde sinistrement organisé Dorian à l'envers.

Maintenant, Dorian se retrouve à faire pression sur Jansen pour qu'il quitte son emploi parce qu'il ne peut pas supporter l'idée que d'autres hommes touchent ce qui lui appartient. Bien sûr, Jansen ne veut pas en entendre parler, après tout, le travail de Dorian est dangereux. Jansen n'a tout simplement pas conscience du danger avant qu'il ne soit trop tard.






Ce que j'en pense :

ATTENTION PUR BIJOU !

Je n'ai qu'un seul mot à dire : Whaou !

Lorsque j'ai lu ce livre, je me suis laissée embringuée par le ton totalement déjanté de l'histoire et des personnages. L'auteur a su retranscrire avec fidélité l'accent de la Nouvelle Orléans (enfin je suppose) parce que même moi, en tant que lectrice française, je l'ai perçu au détour de chaque conversation.
Non seulement, on est très mais alors très loin des histoires habituelles avec un héros policé, bien sous tous rapports, mais au contraire, on se croirait dans un film de Tarantino pour l'ambiance et les rapports de force avec des dialogues de Michel Audiard. En effet, le livre m'a fait pensé sans cesse aux Tontons Flingueurs.
En effet, le héros ne tue pas ou ne donne pas de contrat sur la tête de quelqu'un : il "manipule".
Dorian est une brute, une montagne de muscles tatouée qui a une gouaille pas possible surtout qu'il a un très mauvais caractère - c'est un doux euphémisme - et ce qu'il a, lui appartient et personne ne doit s'en approcher, sinon il voit rouge, sort son flingue ou sa batte de base ball et tire dans le tas !
Quant à Jansen, il est très soumis mais ne peut pas lutter contre son attirance pour ce caïd malgré le fait que lors de leur deuxième rencontre, il le viole pratiquement et l'envoie à l'hôpital pour plusieurs jours.
Tout n'est que règlements de compte, revanches et meurtres ! On se croirait dans Pulp Fiction !

Ce que j'ai aimé :

L'univers totalement déjanté et sans aucun temps mort, et le fait que - pour une fois - le héros n'est pas un "gentil", ainsi que le fait que les deux personnages principaux sont l'antithèse l'un de l'autre.

Ce que je n'ai pas aimé :

Le caractère "faible" du second personnage principal. Mais il a son utilité pour l'histoire, alors on lui pardonne.

En conclusion :

A LIRE ABSOLUMENT.


Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta Dragon11
Sin and Seduction (VO) de  Allison Cassetta 43153510
dragonrouge57
dragonrouge57
Administratrice
Administratrice

Messages : 224
Points : 361
Date d'inscription : 06/03/2012
Age : 54
Localisation : Le nez dans un livre ou les yeux rivés sur un écran

http://www.men-over-the-rainbow.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum