BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.
Les gardiens d'Apophis  tome 1  Mini_762645Bannire600x150

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.
Les gardiens d'Apophis  tome 1  Mini_762645Bannire600x150
BITE ME... IF YOU CAN
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

Les gardiens d'Apophis tome 1

Aller en bas

Les gardiens d'Apophis  tome 1  Empty Les gardiens d'Apophis tome 1

Message par miss borgia Sam 25 Mai - 2:20

Les gardiens d'Apophis  tome 1  Les-gardiens-d-apophis-tome-1-renaissance-1200488-264-432
Avis fait par Rachel Haag de la page facebook "Evasion par les mots " gagnante d'un lot proposé par le blog  sur une page de lecture Facebook "Romancez moi !!" 


Quatrième de couverture :
Dans la lutte entre le bien et le mal, êtes-vous sûr d'être dans le bon camp ? XXIe siècle. Le monde vit sous la coupe de différentes races de surnaturels qui se partagent le pouvoir sans que les humains en soient conscients. Seuls les membres de l'élite connaissent leur existence. Les plus puissants sont les vampires, fondateurs d'un réseau d'humains affiliés à leur cause, qu'ils soumettent grâce à la magie. Alanna est née au service du maître le plus puissant d'Europe. Prisonnière du domaine Richmond, elle espère que le jour de la cérémonie de la marque ultime sera celui de son ascension. Si la jeune femme souhaite commencer une nouvelle vie, elle est toutefois loin de se douter de ce qui l'attend. Tandis qu'Alanna cherche sa place, elle n'imagine pas les forces qui la menacent et qui pourraient faire basculer le destin du monde tel qu'elle le connaît.
 
Extrait:
"Un ange passa.
Pas un ange tout mignon, blanc qui volait gentiment, mais un séraphin qui se ficha de ma gueule en s’écriant :
— Il va te couper la tête pour ça !
En même temps, je n’avais pas fait exprès. Ses bottes étaient sur mon chemin. Comme je n’allais pas rester penchée toute la nuit sur ses godasses, je me redressai lentement, en me raclant la gorge.
— Ça… ça va mieux, hoquetai-je, dans le cas peu probable où ça l’aurait inquiété.
— …
Je m’obligeai à croiser ses yeux.
— T’en as pas… t’en as pas marre de toujours me… me regarder comme si tu voulais m’égorger ? balbutiai-je.
— …
— Non, parce que c’est usant, à force. Je suis dé… désolée d’avoir vomi sur tes bottes.
— …
— Hey ho ! Tu as bogué ? criai-je presque.
— Je suis en train de lister les raisons qui m’empêchent de te tuer, énonça-t-il d’une voix atone.
— Je suis navrée, mais y’a pas… y’a pas mort d’homme quand même ! dis-je en fronçant les sourcils. Je n’ai pas fait exprès !
J’avais du mal à avoir une conversation dans mon état.
— Elles valent plus cher qu’une vie humaine.
— Tout de suite ! Les grandes expressions delw… delwyniennes ! hoquetai-je.
— Tu viens de l’inventer celle-là ?
— Si t’avais pas fourré ta langue dans ma bouche comme un mort de faim, j’aurais pas vomi, énonçai-je avec une logique imparable, sans mesurer la portée de l’insulte.
— C’est moi qui aurai dû gerber ! Embrasser une humaine c’est comme embrasser une chienne galeuse !
Il me traite de clébard, ce con ?
— Non, mais personne t’a obligé ! m’offusquai-je, les mains sur les hanches.
— Il fallait bien que tu la fermes ! répliqua-t-il.
Je levai une main pour le frapper, mais il intercepta mon bras avec facilité. Ses yeux s’écarquillèrent et il me tira brutalement vers lui comme un pantin. Une flopée de jurons s’échappa de sa bouche.
Il a vraiment besoin d’un Xanax !"
 
 
 
 
 
 
:scroll: Mon avis
Tout d’abord, je remercie R.B. Devaux pour ce service presse et sa confiance.
 
Cela faisait un moment que j’attendais cette sortie, que R.B. Devaux nous narguait et nous faisait baver 🤤  :stuck_out_tongue_winking_eye:  avec ses extraits et comptes à rebours, sur les réseaux sociaux. Et je ne suis absolument pas déçue, bien au contraire, un vrai coup de cœur.
Il faut savoir que « Les Gardiens d’Apophis » a gagné quatre prix sur la plateforme de lecture Wattpad dont la première place du concours "Les Plumes de l'espoir" dans la catégorie Vampires, Loup-Garou et surnaturels, ainsi que le prix découverte des "JH Awards".
 
La plume de l’auteure est fluide, claire et addictive. Une fois qu’on à commencé notre lecture, on ne veut plus la lâcher. Dès les premières pages, on est emporté dans cette aventure à rebondissements. Tous les ingrédients du genre sont réunis pour en faire une réussite, tel que ; vampires, métamorphes, magiques, bagarres, prophétie, sexe ...J’ai aussi beaucoup apprécié les différentes références à la mythologie égyptienne qui ne sont pas un frein à la compréhension de l’aventure, puisqu’il y a régulièrement des annotations sur les termes spécifiques employés.
 
***
Nous débutons l’histoire aux côtés de Brennan, en 1854 en Angleterre, à l’époque de la grande épidémie de choléra. Nous y découvrons comment la branche O’Riley va se retrouver au service de Sehen le Maître des vampires d’Europe. Ainsi que la connaissance de leur existence et celles des autres magiques par certains humains, parmi lesquels ils vivent.
***
Puis nous passons à Alanna. Rapidement, ses parents se sont rendu compte qu’elle n’était pas comme les autres, et ils ont tout fait pour la protéger.
Déjà, c’est la première fille à naître dans leur communauté. Normalement, les serviteurs n’engendrent que des garçons.
Comme toutes les personnes sous la « protection » de Sehen, elle arbore un sceau à son poignée, représentant un serpent, symbole du Dieu Apophis. Celui-ci est magique et permet de soumettre et de rendre plus docile les humains. Seulement, il ne semble avoir aucun effet sur Alanna, et elle va devoir apprendre à faire semblant et à agir comme s’il fonctionnait, dès son plus jeune âge.
De par sa condition, elle va être mise de côté par les autres membres de sa communauté.  La naissance d’une fille, même si elle semblait être un miracle, avait réveillé des superstitions.
***
Depuis des centaines d’années, les plus hautes sphères de la société humaine étaient infiltrées par des vampires et les communautés surnaturelles. Ils se partageaient la domination de la planète et semblaient maintenir la paix avec les humains.
***
A 18 ans sa formation étant fini, et suite à l’épreuve qu’elle passera devant Imriel et Sehen, et la mise au jour de sa résistance au pouvoir, elle sera introduite au service de la duchesse Damarisse De Beauregard, pour y poursuivre une nouvelle formation de 3 ans. À l’issue de celle-ci, son avenir sera en jeu.
Si elle était jugée digne de servir son seigneur et qu’elle faisait partie des rares privilégiés pour qui le processus était mené à son terme, alors elle pouvait espérer plus de liberté, plus de pouvoir et de libre arbitre.
Finalement, sa consécration ne se déroulera pas comme prévu, ni pour elle ni pour ses supérieurs.
« Les attaques s’enchaînèrent avec sauvagerie, le sang gicla et j’essayai désespérément de protéger mon visage. Je sentis le liquide chaud s’écouler hors de mon corps avec une régularité glaçante et je ne fus bientôt plus qu’un amas de chairs gisant, inerte, sur le sol. »
La bête va se révéler à elle.
Ses supérieurs vont être comblés lorsque son réveil va dévoiler son nouveau statut : Gardienne d’Apophis.
C’est une consécration encore plus prestigieuse que ce qu’elle ambitionnait.
***
À partir de là, sa vie va changer. Elle fera partie de l’ordre des sentinelles, dirigé par Imriel. Sa nouvelle situation va la perturber, rien ne l’avait préparé à être autre chose qu’une soumise aux « sangsues ».
Elle se demandait qu’est-ce qu’elle était devenue ? Si elle rentrait encore dans la catégorie humain.
Et puis elle était troublée par les jumeaux, surtout par Del qui était aussi sexy qu’imbuvable.
Dans cette nouvelle demeure, où rapidement elle se sentira comme dans une prison dorée, elle regardait tout de même l’avenir avec optimisme, puisqu’ici elle arrivait à entretenir des rapports évoluant vers une certaine complicité. Par contre, toutes les personnes ne seront pas ce qu’elles semblent être, mal ou bien, les frontières ne sont pas toujours simple à trouver. L’habit ne fait pas le moine.
Elle sera amenée à faire des choix cruciaux. Mais sera-t-elle assez forte pour supporter les révélations et le poids de ses responsabilités ?
 
 
Les personnages :
Brennan O’Riley est un aïeul à Alanna. C’était un enfant abandonné à ses 5 ans, il avait donc dû apprendre très vite à se débrouiller seul. Il était devenu le meneur d’une bande de pickpockets. Puis il deviendra le bon chien du Maître et assistant du mage Seti.
Delwyn est le jumeau de Imriel. Se sont des vampires ayant vu le jour en Égypte il y a plus de 3 millénaires. Il était une vraie bombe. Il perçoit l’avenir et commande les éléments.
Imriel Swan est le bras droit de Sehen. Il est craint pour ses dons de télékinésie, il peut lire dans l’esprit des gens et leur exploser le cerveau. Il a une perception du monde réductrice.
Sehen était le seigneur des vampires. Il fut en son temps un pharaon de l’Égypte ancienne. Il a été changé en vampire par Apophis lui-même.
Alanna O’Riley est une jeune femme têtue dotée d’un orgueil surdéveloppé avec un penchant très prononcé pour les sports de lutte et un côté garçon manqué. Elle n’apprécie pas la prétention, la condescendance et ne supporte pas l’alcool (comme vous avez pu le découvrir dans l’extrait).
Damarisse est une vampire d’origine française, née sous la régence. Elle était d’une intelligence redoutable.
Alistair Cessford, comte de Landford était un médecin dans un hôpital des quartiers défavorisés. Une personne qui s’investissait pour aider les plus démunis jusqu’à ce qu’il devienne un zombie, un mangeur de chair humaine.
Et bien d’autres que je vous laisse découvrir ...
***
R.B. Devaux signe là un très beau 1er roman. Elle nous fait passer par tout un panel de sentiment, du rire, de la colère, de l’angoisse ... On dévore littéralement les pages. On sent tout le travail de recherche qu’elle a dû faire pour obtenir un tel niveau, autant dans les détails, ou les dialogues. J’ai A-DO-RÉ !!! Son écriture nous tient en haleine jusqu’au bout de ce tome, l’intrigue est très bien menée. Le seul regret, c’est celui de devoir s’armer de patience jusqu’à la sortie du tome 2.:scream: Crying or Very sad N’hésitez pas à lire « Les Gardiens d’Apophis » si vous êtes amateur de ce genre, foncez.
miss borgia
miss borgia
Administratrice
Administratrice

Messages : 886
Points : 2571
Date d'inscription : 06/01/2015
Age : 41
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum